La suite de l'histoire

L’Histoire ne connaît aucune totalité objective, elle est une succession de points de vue, d’informations choisies, tronquées, que la mémoire lie. Chaque page de verre offre la vision partielle d’une narration en construction : le récit se découpe, se suit, se suspend, se reflète en séquence continue ou en inévitable répétition, aux frontières du réel et de la fiction.

Verre, oxydes de cuivre et d’argent // vernis, pigments, métal // verre : 80cm x 80cm // socle : 100cm x 80cm